L'exposition est ici et maintenant.

Ausstellung
Ausstellung
Ausstellung
Ausstellung
Ausstellung
Ausstellung
Ausstellung
Ausstellung

Échangé. Dix ans de certificats OFAJ pour animatrices et animateurs.

Chaque année, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) soutient plus de 9 000 programmes d’échanges qui s’adressent à des personnes âgées de 3 à 30 ans.
» mehr

L’exposition

L’exposition est composée de 4 boîtes qui traitent les questions suivantes :

  1. Pourquoi… y-a-t-il ces formations pour animatrices et animateurs et la certification OFAJ ?
  2. Qu’est-ce-qui… se cache réellement derrière les trois certificats OFAJ ?
  3. Qui… sont les personnes derrière les animatrices et animateurs et qu’est-ce qu’ils ont à raconter ?
  4. Quelles…sont les perspectives – pour les formations, les organisations partenaires et l’OFAJ ?
« La certification nous permet – à nous, les associations – de rendre visible la qualité de nos formations et répond au besoin accru de nos participantes et participants de pouvoir documenter les compétences acquises. »
Sebastian Maass, interkulturelles netzwerk e. V.
« J’ai appris tellement de choses ici, tant sur le plan théorique et pratique que sur le plan professionnel et personnel. En 3 semaines de formation, j’ai acquis autant de compétences qu’en 1 ou 2 années d’études. »
Une participante
« Les formations d’animatrices et d’animateurs permettent d’assurer et de développer la qualité des rencontres internationales de jeunes. »
Jean-Daniel Mitton, formateur
« Ce travail m’a donné l’occasion de transmettre la double culture franco-allemande et tout l’esprit interculturel qui va avec. »
Anne Gonce-Schellhaass, formatrice
« La formation à l’animation doit évoluer afin de prendre davantage en compte la diversité de nos sociétés et la nécessaire inclusion de toute la jeunesse. »
Maxime Boitieux, Union Peuple et Culture
« La participation aux échanges interculturels ne doit pas être un privilège. De plus, il devient important de réfléchir à l’utilisation d’outils numériques de manière pédagogique dans nos projets. »
Sarah Neis, Europa Direkt e. V.
« Le travail international de jeunesse doit gagner en visibilité et être mieux reconnu. Les contenus des formations à l’animation doivent rester innovants et proches de la pratique. »
Sophie Cunin, Bund Deutscher Landjugend e. V.
« Dans les Balkans, le pouvoir de transformation du travail interculturel représente une importante lueur d’espoir pour nous, en tant qu’organisations partenaires. Plus les jeunes y ont accès, plus grandit l’espérance que l’humanité évolue dans le bon sens. »
Lea Cikos, Volonterski Centar Vojvodine (Serbie)
« À une époque où les débats ne sont souvent menés qu’entre des personnes partageant le même avis et où les espaces de discussion se perdent, nos projets doivent donner lieu à de véritables échanges. Pour ce faire, nous avons besoin d’animatrices et d’animateurs qui n’ont pas peur de laisser s’exprimer les opinions contradictoires et les conflits. »
Sarah Neis, Europa Direkt e. V.
« Vivre ensemble dans une société pluriculturelle nécessite un apprentissage permanent, une ouverture à la diversité et la mise en œuvre d’un processus de sensibilisation et de formation interculturelle. »
Rafik Mousli, Association Une Terre Culturelle
Daniel Becker

Daniel Becker

Catherine Schilling

Catherine Schilling

Ulysse Labate

Ulysse Labate

Nedia Zouari-Ströher

Nedia Zouari-Ströher

Anas Mouhib

Anas Mouhib

Marcel Saur

Marcel Saur

Marie Chiotti

Marie Chiotti

Anne Gonce-Schellhaass

Anne Gonce-Schellhaass

Jean-Daniel Mitton

Jean-Daniel Mitton